LouisaDress

J’ai littéralement craqué sur cette robe en voyant les différentes versions sur la blogo, c’est la raison pour laquelle j’ai décidé d’acquérir ce patron de Compagnie M.
J’ai mis pas mal de temps à la réaliser, ça se compte en semaines mais ce n’est pas dû à une quelconque difficulté du patron. Quand on a des enfants en bas âge ça complique tout de suite la tâche 😉
De plus, n’ayant pas encore d’imprimante, c’est une cops trop sympa qui s’est proposé de me l’imprimer (spéciale dédicace à toi qui te reconnaîtra). 
Alors déjà grosse galère avant même de commencer à coudre la robe, car impossible d’envoyer le patron avec les marges de couture. Bon, pas grave, on imprime sans et on les ajoutera après..
Ensuite, une fois le patron assemblé (et piouf qu’est ce que ça prend du temps!), j’ai eu un mal fou à trouver la pièce numéro 1! Mais est ce que Je le dis que j’ai pris le 7 pour le 1 pendant des jours? ;p
J’ai ensuite eu du mal a la commencer car certaines étapes me laissaient perplexe. Et puis lire ce genre d’explications sur un mobile devient vite fastidieux..
Bref, après ces qq déboires, je me suis enfin retrouvée en tête à tête avec la MAC pour assembler cette merveille! 
J’ai choisi la taille 5 ans pour ma mini de bientôt 4 ans, en me disant que de toute façon il vaut mieux que ce soit trop grand que trop petit. 
Malgré tout j’ai hésité avant de rajouter les marges de couture. Finalement je les ai mises et c’aurait été très bien sans! Et en effet j’ai vu ma fille plus grande qu’elle ne l’est car le 5 ans est trop grand. Mais au moins elle en profitera.

Il était prévu à l’origine que toute la robe soit doublée, mais par manque de tissu (ma faute, je pensais en avoir acheter assez) elle ne l’est qu’à moitié.Si c’était à refaire je la doublerai soit entièrement soit juste au niveau du col. On va dire que cette première Louisa est une toile, mais une toile mettable 😉

Au fait, je ne vous ai pas dit: grâce à ce modele j’ai posé ma première fermeture invisible!  Un peu galère au début, surtout quand on n’a pas compris qu’il fallait écraser les dents pour que la couture devienne invisible, mais j’ai vaincu! Oh yeah.

Je pense avoir dit l’essentiel concernant cette robe. J’en referai sûrement une plus tard car je n’aime pas rester sur un échec.

Je vous laisse juger par vous même..
   
      

Louisadress de Compagnie M, taille 5 ans. Tissu, passepoil et boutons Tissu Myrtille. Doublure en coton blanc et zip invisible À Little Mercerie. 

Belle journée!

Lovelycousette